Catégories
Non classé

Les bienfaits du hammam

En matière de beauté et de bien-être, la tendance est à l’ethnique ; on aime piocher dans les différentes cultures et traditions. En tête de nos préférences : le hammam, symbole de la détente et la beauté à l’orientale.

Le principe du hammam

Il s’agit d’un bain de vapeur à environ 50°C, dans une pièce au décor arabisant (pour mettre dans l’ambiance !) ; la chaleur, saturée à 100 % d’humidité, est facilement supportable.

Après une petite douche, on entre dans des salles de plus en plus chaudes, à son rythme (si on dispose de plusieurs pièces). Le corps a ainsi tout le temps de s’habituer à l’atmosphère du hammam. Là, on s’allonge ou l’on s’assoie sur des dalles chaudes ; l’essentiel est de se sentir à l’aise, détendu. Lorsque la chaleur se fait trop forte, n’hésitez pas à sortir pour vous rafraîchir sous la douche ; profitez-en également pour éliminer les premières peaux mortes au gant de crin.

Les rituels du hammam

Le hammam, ce n’est pas uniquement un bain de vapeur ; c’est aussi tout un rituel. Pour le découvrir, l’idéal est d’opter pour un forfait comprenant l’accès au hammam, un gommage, un massage, un savon noir liquide, un gant de crin ou kessa, mais aussi un thé à la menthe, indissociable de cet univers…

Le savon noir
Produit traditionnel de la beauté à l’orientale, le savon noir est une pâte d’origine végétale (olive noire dans le Maghreb, cosse de noix de palme en Afrique Noire) dont le but est de préparer la peau à un gommage 100 % naturel. Le savon noir se présente sous forme d’une pâte sombre et épaisse, sans parfum, qui mélangée à l’eau devient liquide.

Le corps et le visage humides sont enduits de cette pâte, au moyen de massages pour une meilleure pénétration ; après quelques minutes de pause, on procède à un gommage énergique à l’aide d’une éponge végétale appelée loofah, ou d’un gant de crêpe granuleux, la kassa. La peau en ressort toute douce, débarrassée de ses cellules mortes.

On peut aussi trouver le savon noir dans les gommages de La Maison des Sultans.

Le rassoul
Autre secret beauté des femmes orientales, le rassoul est une argile minérale naturelle, extraite de gisements uniques au monde, situés en bordure du Moyen Atlas, au Maroc. Le rassoul ne contient aucun astringent et nettoie selon un processus physique.

Mélangé à de l’eau chaude, il se gonfle, pour former une pâte onctueuse. Pour encore plus de plaisir, le rassoul est souvent mélangé à de l’eau de rose ou de fleur d’oranger ; quelques gouttes d’huile d’olive ou d’amande douce apporteront hydratation aux peaux les plus sèches. Le corps, le visage mais aussi les cheveux sont enduits de cette pâte épaisse, à l’aide de mouvements circulatoires pour bien nettoyer la peau ; après quelques minutes de pause, on rince le tout. Résultat : les pores sont resserrés, la peau est souple, la chevelure soyeuse.

Vous pouvez aussi trouver dans le commerce des shampoings argan rhassoul , shampooings solide artisanaux, comme ceux de La Maison des Sultans

Les bienfaits du hammam

Beauté, détente, relaxation… le hammam a beaucoup à nous offrir, tant au niveau du corps que de l’esprit.

Côté beauté, la chaleur permet d’ouvrir les pores de l’eau et d’éliminer les impuretés. Celles-ci sont exfoliées pendant ou après le hammam, à l’aide du gant de crin traditionnel.

Côté bien-être, la forte température calme les tensions musculaires ; les essences d’eucalyptus aux propriétés apaisantes et décongestionnantes ajoutent au bien-être et à la détente.

La moiteur, le calme, la configuration des lieux contribuent également à un décrochage de l’esprit ; ainsi, le hammam est une véritable parenthèse de détente dans notre quotidien, pour peu que l’on sache s’abandonner à la langueur des lieux.

Précautions

L’humidité favorise le développement des bactéries, aussi est-il préférable, pour s’asseoir ou s’allonger sur les dalles chauffées, de se vêtir d’un maillot de bain, d’un slip ou d’une petite serviette.

La chaleur est contre-indiquée aux personnes souffrant de troubles circulatoires, cardiaques, et certaines maladies dermatologiques. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin traitant. Il est également déconseillé aux femmes enceintes de se rendre au hammam.

A la fin de la séance, veillez à boire suffisamment afin de compenser les pertes en eau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s